Carré de Polybe Encrypt & Decrypt

google plus share facebook share




Carré de Polybe :


Le carré de Polybe est un chiffre de substitution, ou chiffre monoalphabétique. Il est nommé ainsi ainsi parce-qu'il permet à son utilisateur de remplacer les lettres par des valeurs qui restent les même tout au long du chiffrage, contrairement aux chiffres polyalphabétiques (comme le chiffre de Vigenere par exemple). Le carré de Polybe tire son nom de son créateur, Polybe (historien grec qui vécut aux environs de 200 à 125 av. JC). Le principe est très simple.
Tout d'abord il faut remplir une grille de 25 cases (5 par 5). A noter qu'il existe une variante de 36 cases qui permet de chiffrer aussi les chiffres. Cette grille ne contenant que 25 places, il nous faut nous séparer d'une lettre. C'est le W qui est le plus souvent retiré en français, et c'est du coup ce que j'ai fait ici. En anglais on retire plutôt le I ou le J. On remplit donc ce tableau en commençant par en haut a gauche et en terminant en bas à droite. Suite à ça il ne reste qu'a remplacer les lettres du texte à chiffrer par l'ensemble de deux chiffres qui le représentent dans le tableau (ses coordonnées). Par exemple le A étant la première dans le tableau, elle se trouve à la première ligne et à la première colonne. Elle sera donc représentée dans le texte chiffré par "11". La lettre B sera remplacée par "12" puisqu'elle est sur la première ligne et à la seconde colonne.

Il est aussi possible pour la personne qui chiffre le texte de choisir une clé secrète, pour améliorer le chiffrement. Cette clé vient se placer en début de tableau, suite à quoi on remplit les cases restantes du tableau en utilisant les lettres non utilisées dans la clé, dans l'ordre alphabétique.
Ce chiffre de substitution a été crée dans un premier temps pour améliorer les techniques de transmission "longue distance". En effet les codes numériques pouvaient être transmis par le biais de deux torches tenues à la main. De plus, ce chiffre permet (un peu à la manière du morse) de communiquer en frappant simplement sur un mur ou n'importe quelle surface. C'est pourquoi, selon les dires, il aurait été utilisé par les nihilistes russes emprisonnés dans les prisons du Tsar, le seul problème concernait l'alphabet Cyrillique qui comprend souvent plus de 30 lettres (même si cela dépend). Les soldats américains prisonniers au Vietnam s'en seraient aussi servi.

Déchiffrement


Le déchiffrement du carré de Polybe, comme tous les autres chiffrements monoalphabétiques, est très simple. Il suffit en effet de faire une analyse statistique de la fréquence d'apparition des lettres dans le texte. On connait les fréquences moyennes des lettres pour beaucoup de langues. Il suffit alors de trouver la correspondance en se basant sur les taux d'apparition et de remplacer les lettres du texte chiffré par leur équivalent en terme de fréquence dans la langue française.


Mentions légales | Donate | 8,395,729 cracked hashes since 11/2015